FC SION – Cet après-midi, à Tourbillon, le club valaisan n’a pas retrouvé le goût de la victoire. Pire encore, il semble ne plus y arriver et s’enfonce dans une série négative à présent. Retour sur cette rencontre décevante.

Aux abords du Stade de Tourbillon, avant la rencontre, les discussions portaient sur l’information de la semaine : le départ de Valon Behrami. Deux heures plus tard, on échangeait plutôt sur les peines du club valaisan dans cette rencontre face au FC Lugano. Contre une équipe en crise, qui n’a plus gagné depuis le 21 juillet, et qui a joué cette semaine en Europa League, on attendait mieux des Valaisans. La fraîcheur physique, à priori favorable au FC Sion ne s’est pas remarquée. Pire encore, le FC Lugano semblait plus frais. Après une série positive, Stéphane Henchoz aborde sa première période délicate à la tête du FC Sion.

Une possession stérile

Au cours des 35 premières minutes, le FC Sion a étouffé l’équipe tessinoise en campant dans le camp de son adversaire. Malheureusement, les Valaisans n’ont absolument pas su en faire bon usage. Avec un manque de verticalité flagrant, les joueurs rouges et blancs ne pouvaient pas espérer mieux qu’un 0-0 à la mi-temps. Les Luganais ont procédé par contre, mais n’ont pas inquiété Kevin Fickentscher. Dans les dernières minutes de la première période, le FC Lugano a pu se mettre en confiance, en faisant, enfin, bon usage du ballon. Un avant-goût de la deuxième mi-temps.

Le FC Sion n’aura joué que 5 minutes

Au retour des vestiaires, le FC Sion n’a plus campé dans le camp tessinois et a laissé le ballon à son adversaire. Après une demi-heure ennuyante, où les Valaisans auront été au bord du non-match, Lugano a pu ouvrir le score. Balint Vécsei s’est amusé dans la défense valaisanne, qui s’est mise en mode spectateur (77e). Cette ouverture du score aura eu le mérite de réveiller les hommes de Stéphane Henchoz. Les Valaisans se sont ensuite mis à jouer, pendant cinq minutes. Le temps pour Lenjani d’égaliser d’un coup de tête sur un centre de Facchinetti (82e). La célébration de l’international albanais fera aussi parler. Avec le doigt fixé sur sa bouche, le numéro 33 a couru les yeux rivés sur le Gradin Nord. Revenu au moment où l’on attendait rien de ce FC Sion peu séduisant, le Stade aura eu le droit à quelques secondes d’emballement. Malheureusement, en reculant trop sur le terrain, les Valaisans se sont fait surprendre dans le temps additionnel. Le FC Lugano a donc retrouvé la victoire, la deuxième de la saison, grâce à un doublé de Balint Vécsei.

Toma et Zock absents face à Lucerne

Après la pause internationale, le FC Sion se déplacera à Lucerne dans le cadre de la 11e journée de Super League. Une rencontre où Stéphane Henchoz devra composer sans son milieu de terrain titulaire. En effet, Bastien Toma et Christian Zock seront suspendus après avoir écopés de cartons jaunes aujourd’hui. Des absences qui se feront sentir sur la pelouse de la Swissporarena le 20 octobre prochain. Désormais installé dans sa première situation délicate, le technicien fribourgeois du club valaisan est attendu au tournant par le président Christian Constantin. Si son FC Sion poursuit avec un tel visage, nul doute que la pression pourrait se faire de plus en plus grande. Pour la première fois de la saison, les Valaisans se sont inclinés face à une équipe de deuxième partie de classement. Les supporters auraient mérité mieux. Mais, à domicile, Sion n’y arrive plus !

A lire aussi :

FC Sion : Ne pas laisser le doute s’installer, Valon Behrami au FC Sion, fin de l’aventure !

Rejoins-nous :

FacebookTwitterInstagramLinkedIn