FC SION – Au lendemain d’une nouvelle triste performance, Stéphane Henchoz a présenté sa démission. Il pointe du doigt l’absence de prise de conscience de ses ex-joueurs.

Il a choisi de s’en aller par lui-même. Ce matin, via un communiqué, le club valaisan annonce la démission de Stéphane Henchoz. Après une défaite logique hier soir vu la domination saint-galloise, il quitte son poste d’entraîneur du club valaisan. 4 mois après avoir pris les rênes de la formation valaisanne, le fribourgeois s’en va, laissant le club 5e et en quarts de finale de la Coupe de Suisse. Son bilan à la tête du FC Sion en championnat est mitigé. La série positive du début de saison n’a, hélas pour lui, pas duré. À la première période compliquée, il jette donc l’éponge.

L’absence de prise de conscience des joueurs

Stéphane Henchoz renonce donc à son contrat en cours avec le club valaisan. Son choix est motivé par la mauvaise passe des Sédunois, qui restent sur 6 matchs sans victoire en championnat.  «Je souhaite une bonne continuation au FC Sion et j’espère que cette décision réveillera les joueurs. Je souhaite qu’elle fasse prendre conscience aux joueurs professionnels de la chance qu’ils ont d’exercer le métier de footballeur et de défendre les couleurs valaisannes», a déclaré Stéphane Henchoz dans le communiqué du club publié ce matin. Il poursuit en souhaitant plein succès au club pour son futur. Un avenir qui se fera sans lui, mais avec un successeur qu’il faudra désormais nommer.

Commentaire : Henchoz, le seul à la hauteur

Il y a deux façons de voir les choses ce matin : Stéphane Henchoz fuit son poste, ou alors il le fait pour le bien du club. Personnellement, la deuxième option me semble bien être le cas. Le technicien fribourgeois, encore très remuant hier soir dans sa zone technique, était le seul homme concerné par l’intérêt du club valaisan. Face au FC Saint-Gall, il était le Valaisan le plus motivé. En prenant la décision de quitter le club sédunois, il espère un changement de mentalité chez les joueurs, qui, eux, trichent depuis quelques matchs et ne sont pas exempts de tout reproche.

La situation personnelle de Stéphane Henchoz était devenu compliquée, face à des joueurs visiblement sans aucun intérêt pour le maillot rouge et blanc. Les Valaisans n’ont toujours pas pris conscience de l’importance du club et des avantages qui sont les leurs. Ce matin, le seul à la hauteur c’est bien Stéphane Henchoz.

A lire aussi :

Le FC Sion à l’épreuve de Saint-Gall, Le FC Sion en mission à Glaris

Rejoins-nous :

FacebookTwitterInstagram LinkedIn