FC SION – Après trois semaines d’une préparation intensive avec un nouvel encadrement et une nouvelle dynamique, Stéphane Henchoz s’apprête à effectuer ses premiers choix forts à la tête du club valaisan.

Photo: Canal 9

Le lundi 17 juin dernier, 15 jours après sa remontada improbable avec Neuchâtel Xamax, Stéphane Henchoz débarque gonflé à bloc au centre d’entraînement du FC Sion. La préparation commence tôt le matin, le travail est intensif. Le fribourgeois avoue immédiatement, et on s’en doutait un peu, qu’un dégraissage devra être fait. Au début, il était prévu après le camp de 10 jours à Crans-Montana. Un camp où 35 joueurs (!) auront pris part, avant que d’autres rejoignent l’équipe en cours de route. Le premier match amical a permis au technicien fribourgeois d’aligner 22 joueurs différents. Lors du dernier match, face au PSV, l’entraîneur a rajouté 4 joueurs, ce qui fait donc un total de 26 joueurs qui ont eu la chance de montrer leur niveau. Parmi les absents de marque, on retrouve les deux brésiliens Adryan et Raphaël.

Selon le site Transfermarkt, la taille de l’effectif actuel rouge et blanc est de 41 joueurs. L’écrémage souhaité par Henchoz laissera donc 16 footballeurs sur le carreau. Rien n’est certain pour l’heure, si ce n’est que les 6 recrues ainsi que les 3 gardiens (Fickentscher, Mitryushkin, Fayulu) feront partie du cadre retenu.

Un match interne face au M21

La troisième semaine de préparation s’achèvera cet après-midi par une confrontation interne face au M21 du club. Lors de cette rencontre, deux onze différents seront proposés pour permettre à tout le monde d’avoir eu sa chance. A l’issue de ce match, Stéphane Henchoz sera face à des choix difficiles, ses premiers en tant qu’entraîneur du FC Sion, même s’il est clair que le contingent pléthorique n’est plus possible pour avoir des entraînements de qualité. Le technicien fribourgeois aura sûrement déjà une idée sur certains joueurs, mais il reste quelques places à prendre. Le poste le plus délicat est sûrement celui de défenseur central, où 9 joueurs postulent pour une place dans le groupe !

S’en suivront encore deux semaines de préparation pour l’effectif réduit à 25 joueurs, avec encore 3 matchs amicaux prévus avant le coup d’envoi de la saison face au FC Bâle. Le premier, mercredi prochain face à Grenoble, d’un certain Moussa Djitté au Bouveret. Les valaisans affronteront ensuite Neuchâtel le 13 juillet et Everton le lendemain au Châble.

Quid des joueurs laissés sur le côté ?

Les dirigeants valaisans sont toujours à la recherche d’un attaquant et restent attentifs aux possibilités qu’offrent le mercato pour combler d’éventuels manques. Mais si le sens des arrivées semblent bien fonctionner à Sion, le sens des départs devraient aussi s’activer pour éviter de se retrouver avec 16 joueurs “pour rien”. Dans une interview pour Canal 9, Barthélémy Constantin avoue que certains joueurs devront “être placés pour avoir du temps de jeu, peut-être en Challenge League, et d’autres retourneront en M21 pour travailler et retrouver un niveau de première équipe rapidement”.

Le FC Sion façon Henchoz prend gentiment forme, et l’ensemble de l’encadrement sportif semble avoir le même discours. La saison 2019/2020 pourrait, peut-être, marquer un tournant au sein du club.