FC SION – Après une courte victoire dans un match interne face aux M21, les valaisans retrouvaient le Festival de Football des Alpes. A Port-Valais, les hommes d’Henchoz n’ont pu faire mieux qu’un match nul face à Grenoble.

Photo: FC Sion

Devant les 574 spectateurs présents au complexe du bout du lac, dont le nouveau couple star Behrami-Gut, le FC Sion affrontait Grenoble, club de deuxième division française (8e de la saison dernière). Si la défense a rassuré, comme d’habitude, l’attaque reste inoffensive. C’est un problème récurent depuis le début de la préparation. Konan, la seule arrivée à ce poste cet été, n’est même pas entré en jeu. Cette affiche permettait à Andersson, nouveau renfort défensif, d’effectuer son premier match sous le maillot sédunois. S’il a livré quelques belles interventions, il était à bout de souffle juste avant la mi-temps, et n’a pas pu tenir plus longtemps que les 45 premières minutes. Le jeune suédois est au début de sa préparation, mais il lui reste 10 jours pour se remettre en forme.

Une première mi-temps sur courant alternatif

Le FC Sion a pris le jeu à son compte comme on pouvait s’y attendre. Mais a toujours peiné à trouver la profondeur, malgré un Yassin Fortune très en vue. Il a fallu attendre la 22e minute pour voir le gardien français s’employer sur un cafouillage à la tombée d’un corner. 5 minutes plus tard, la percée de Lenjani est interrompue de manière fautive dans les seize mètres. Pajtim Kasami s’offre son premier but de la saison 2019/2020 en transformant le penalty (28e). Dans la foulée, quasiment, Andersson perd un duel au milieu du terrain face à l’ancien sédunois Moussa Djitté qui peut glisser le ballon à un partenaire. Ndoye, pris de vitesse, commet la faute dans ses seize mètres. Les grenoblois reviennent à 1-1 grâce à la réussite de Johnathan Tinhan. Les valaisans ont connu une mi-temps sur courant alternatif, alternant le bon et le vraiment moins bon, avec des pertes de balles évitables.

Heureusement, le FC Sion a pu compter sur Alexandre Song au milieu. Le camerounais était inspiré ce soir et a récupéré plusieurs ballons au combat. L’ex-joueur d’Arsenal monte en puissance dans cette préparation. Il ne lui manque plus qu’à jouer plus souvent vers l’avant pour devenir excellent.

Le FC Sion a tenté… en vain !

Pour la première fois, Stéphane Henchoz n’a pas aligné deux onze distincts. Il souhaite donner plus de temps de jeu aux joueurs pour franchir un palier dans l’intensité. Ainsi, seulement 3 changements ont eu lieu à la pause. Fickentscher a remplacé Mitryushkin dans les cages, Facchinetti à la place de Lenjani et Abdellaoui en remplacement d’Andersson. Dès les 10 premières minutes de la deuxième mi-temps, Kevin Fickentscher a pu se montrer décisif en réalisant une double parade exceptionnelle.

Les hommes de Stéphane Henchoz ont dû attendre la 61e minute pour se créer leur première occasion du second acte. A la réception d’un bon centre, Yassin Fortune met le ballon au fond de la tête. Malheureusement, le jeune joueur valaisan fait faute sur le portier grenoblois. Durant la dernière demi-heure, le FC Sion, avec beaucoup de joueurs frais, a tenté, beaucoup. Mais il y aura eu trop de déchets dans l’avant-dernier geste pour espérer concrétiser les quelques bons débordements. La tâche est devenue encore plus compliquée après l’expulsion d’Adao pour un deuxième carton jaune (76e). Le joueur angolais ne s’est pas fait remarquer de la meilleure des manières. Il y est même allé de son petit accrochage verbal avec le juge de touche au moment de rejoindre les vestiaires.

Deux matchs pour se rassurer

Si le FC Sion ne s’est toujours pas incliné dans cette préparation, il ne s’est toujours pas imposé dans un vrai match de préparation. Le club rouge et blanc reste sur trois matchs nuls, avec un seul petit but marqué (sur penalty). Certains joueurs semblent éprouver physiquement par une préparation exigeante. Il faudra gérer cela pour éviter d’avoir une équipe fatiguée pour le lancement de la saison. Aujourd’hui, Andersson a livré une bonne prestation et fera partie des défenseurs sur lesquels coach Henchoz pourra compter. Par contre, le soucis offensif n’est toujours pas réglé. Et on se demande comment il pourrait être comblé avec une solution interne. Une arrivée est toujours à l’ordre du jour. A noter que Raphaël et Grgic, toujours en phase de reprise n’ont pas effectué une minute de jeu.

Les deux derniers matchs de préparation se dérouleront ce week-end. Le premier samedi à Châtel-Saint-Denis face à Xamax, avant un match de gala face à Everton au Châble dimanche.

Sion : Mitryushkin (46e Fickentscher); Kouassi (72e Ruiz), Andersson (46e Abdellaoui), Ndoye (72e Bamert) ; Maceiras (65e Khasa), Toma (65e Patrick), Song (65e Mveng), Adao, Lenjani (65e Facchinetti) ; Kasami (65e Itaintinga), Fortune (65e Uldrikis).