EQUIPE DE SUISSE – La Nati se déplace en Irlande pour affronter le leader de son groupe de qualifications en vue de l’Euro 2020 (ce soir, 20H45). Avant ce duel, la Suisse est dos au mur. Présentation de la rencontre !

On avait quitté l’équipe nationale en juin dernier après une nouvelle séance de tirs au but perdue face à l’Angleterre lors du Final Four de la Ligue des Nations. En demi-finale, elle avait subi la loi du Portugal. Bref, deux défaites consécutives pour boucler la saison 2018-2019. Désormais, la tête n’est plus qu’à une qualification pour l’Euro 2020. Mais le chemin sera rude, dans un groupe où la Suisse se retrouve déjà dos au mur.

Certes, la Nati a deux matchs et six points de retard sur le leader irlandais qu’elle retrouve ce soir, mais une contre-performance à Dublin la mettrait dans une situation bien compliquée. D’ailleurs, une défaite ce soir et la Suisse n’aurait plus son destin entre les mains pour la suite de l’aventure, dans l’optique d’aller chercher la première place. On rappelle ici que les deux premières positions permettent de décrocher un ticket pour l’Euro 2020. Mais le Danemark, en s’imposant sûrement à Gibraltar, aurait quatre longueurs d’avance, et seulement un match de plus (en cas de défaite à Dublin ce soir). La situation est telle depuis que la Suisse s’est vue remonter son avantage de trois buts face au Danemark (3-3 en mars). Une victoire semble donc impérative pour Vladimir Petkovic et sa troupe.

L’Irlande, cette terre qui ne convient pas à la Nati

En quatre matchs dans ce groupe D, l’Irlande n’a toujours pas connu la défaite (3 victoires, 1 nul). L’équipe de McCarthy se montre solide défensivement avec un seul but encaissé. Et c’est bien cette solidité défensive qui fait craindre la Suisse, puisqu’en dix rencontres sur sol irlandais, la Nati n’a inscrit que cinq petits buts pour 16 encaissés. Au niveau des résultats, ce n’est guère mieux. Sur ces dix confrontations à l’extérieur, la Suisse n’en a remporté que deux, pour un nul et sept défaites. C’est dire l’inquiétude qu’on peut avoir pour notre équipe nationale avant le coup d’envoi de cette rencontre. Le dernier duel entre les deux nations à Dublin s’était terminé sur une défaite suisse 1-0. Une chose est sûre, entre ces deux équipes, c’est à chaque fois très serré, comme en témoigne les deux matchs nuls sur les trois dernières confrontations.

L’ombre de Shaqiri

La Suisse se présente à Dublin ce soir sans son atout offensif majeur, Xherdan Shaqiri. Le joueur de Liverpool a décidé de faire l’impasse sur ce rassemblement pour se concentrer sur son club, dans lequel il ne joue pas (5 minutes en 4 matchs). Une décision difficilement compréhensible de la part de celui qui devrait être le fer de lance de l’attaque helvétique. Il zappe un rassemblement où la Suisse joue un match importantissime, ce qui prouve bien que l’équipe nationale ne représente plus sa priorité. Désormais, sans lui, Vladimir Petkovic et ses hommes devront sortir la Suisse de cette situation délicate.

Espérons qu’en octobre, au moment où la Nati affrontera en 3 jours le Danemark puis l’Irlande, Shaqiri soit présent, à moins que “Petko” décide de s’en passer. Ce qui ferait passer un message fort aux joueurs rouges à croix blanche. Un rassemblement d’octobre de la plus haute importance qui conditionnera la présence ou non de l’Equipe de Suisse à l’Euro 2020.

Un 800e match international pour l’ASF

Cette rencontre face à l’Irlande sera l’occasion d’un jubilé. En effet, l’ASF fêtera son 800e match international, 114 ans après le premier face à la France à Paris (défaite 1-0). 799 matchs plus tard, la Suisse fait partie des nations les plus régulières et figure au 11e rang du classement FIFA. Le bilan de ces 799 matchs internationaux présente un total de 278 victoires, 174 nul et 347 défaites pour 1169 buts marqués et 1365 encaissés. Un ratio de buts inscrit par match de 1,46. Ce soir, la Suisse serait bien inspirée d’en inscrire juste un de plus que l’Irlande, ce qui suffira au bonheur des supporters.

A lire aussi :

Seydou Doumbia débarque au FC Sion, Super League #6 : Le DEBRIEF !