FC SION – Le chemin des quarts de finale passe par Glaris ce soir pour le club valaisan. Toujours en poste, Stéphane Henchoz entame une semaine décisive pour son avenir en Valais. Face au FC Linth 04, gare à la faute !

Au moment du tirage au sort, tout allait bien pour le FC Sion, qui venait d’enchaîner 5 victoires consécutives. La sérénité était de mise en voyant le club valaisan hériter du modeste FC Linth, club de première ligue. Un petit peu plus d’un mois plus tard, le constat est bien différent et ce déplacement ne paraît plus si simple qu’il en avait l’air au soir de la qualification à Aarau. À Glaris, le FC Sion joue plus qu’un match pour aller en quart de finale, il doit se rassurer et se redonner confiance pour la suite du championnat. Retrouver de la jouerie, c’est aussi la tâche demandée à Stéphane Henchoz, maintenu en poste en début de semaine. Avec Christian Zermatten en “super adjoint” pour combler son manque de communication, le Fribourgeois en est à sa dernière chance sous les couleurs valaisannes.

FC Linth, 4e de première ligue

Le club de Glaris occupe la même place que le FC Sion, mais trois divisions en-dessous. Actuel 4e du groupe 3 de première ligue, le FC Linth 04 s’est offert 6 succès sur ses 12 matchs de championnat, et 2 matchs nuls. Les Glaronnais possèdent la meilleure défense de leur groupe, avec 11 buts encaissés, dont 3 le week-end dernier lors de la défaite face au FC Winterthur II. Malheureusement, de l’autre côté du terrain, ce n’est pas la joie. Si la défense semble bien en place, les attaquants n’ont pas l’air en confiance. Avec seulement 15 buts, le FC Linth 04 est la pire attaque du groupe. En Coupe de Suisse, les Glaronnais ont réussi à éliminer le FC Schaffhouse de Murat Yakin au premier tour (3-1), avant de prendre le dessus sur Spiez au 2e tour (4-0). Si les problèmes offensifs sont présents en championnat, ils semblent absents des débats en Coupe.

La qualification avant St-Gall

La mission des hommes de Stéphane Henchoz est simple : se qualifier pour le prochain tour. Oui, mais les supporters attendent eux de voir leur équipe évoluer avec envie et solidarité. Tout le contraire de ce qu’ils ont pu apercevoir samedi dernier au Stade de Tourbillon. Une large victoire remettrait en confiance un groupe qui en manque énormément depuis un mois maintenant. Samedi, les Valaisans joueront au Kybunpark. Ils ne rentreront pas en Valais entre les deux rendez-vous, ce qui offre l’opportunité de faire un “mini-stage” pour essayer de resserrer les liens. Seuls Jared Khasa, Kevin Fickentscher, Joaquim Adao et Raphaël n’ont pas pris part au déplacement dans la Suisse orientale. À noter encore que l’Argentin Enzo Barrenechea, dont on nous a venté les qualités, n’est lui non plus pas de la partie, et reste à disposition des M21.

A lire aussi :

FC Sion : Zermatten en soutien d’Henchoz !, Six ans après, le FC Sion accueille Servette

Rejoins-nous :

FacebookTwitter InstagramLinkedIn