FC SION – Le club valaisan est en pleine euphorie avec trois victoires de suite en championnat et une 3e place. Il pourrait passer la trêve internationale sur le podium en cas de succès dimanche à Thoune. Présentation de la rencontre !

Le FC Sion se présente à Thoune ce week-end avec l’étiquette d’une équipe en pleine bourre. Forts de trois succès consécutifs, les Valaisans peuvent se rendre dans l’Oberland Bernois avec confiance, mais en gardant le sérieux qui le caractérise depuis quelques matchs. La victoire contre le FC Zürich (3-1) en fin de match a vraiment servi de déclic à tout un groupe, soudé derrière un entraîneur sérieux et travailleur qu’attendait depuis longtemps le peuple valaisan. Mais gare à l’excès de confiance. Sion a l’opportunité de passer la trêve internationale sur le podium, voire même en tête de la Super League selon les résultats du week-end. Cela permettrait de travailler dans la confiance et la sérénité durant les trois semaines suivantes, en vue d’un derby romand face à Neuchâtel Xamax (21 septembre).

Un début inhabituel pour le FC Sion

Les fidèles supporters du FC Sion avaient perdu l’habitude d’un début de championnat réussi. En effet, le FC Sion réalise son meilleur début depuis la saison 2012/2013. A cette époque-là, après cinq journées, les Valaisans menaient la danse de la Super League avec 13 points (4 victoires, 1 nul) ! Emmené par Gennaro Gattuso en tant que capitaine et Sébastien Fournier au titre d’entraîneur et poussé par un stade bien garni, le club rouge et blanc avait tenu en échec l’ogre FC Bâle.

Malheureusement, l’extra-sportif s’en était mêlé, cassant la bonne dynamique du FC Sion, poussant Sébastien Fournier a quitté ses fonctions. Cette saison-là, le club valaisan avait terminé 6e, à 24 points du FC Bâle. Kevin Fickentscher et Joaquim Adao étaient déjà là lors de ce début de saison. Qu’on ne s’y trompe pas, le début de saison que l’on vit est exceptionnel et pousse à s’emballer après des saisons compliquées. Mais il faudra garder les pieds sur terre et continuer le très bon travail réalisé par Stéphane Henchoz et son staff !

Un adversaire qui lui convient généralement bien

En se déplaçant dans l’Oberland Bernois, les Valaisans retrouveront un adversaire qui lui réussit plutôt bien. Sur les douze dernières confrontations, le FC Sion en a remporté huit. Le FC Thoune a empoché les trois points sur les quatre autres matchs. Les matchs nuls se font très rares, il se passe toujours quelque chose entre Sédunois et Thounois. La saison dernière chaque équipe a remporté deux matchs. Le dernier en date, c’était une victoire de la troupe de Marc Schneider lors de l’ultime journée d’une saison éprouvante en mai dernier.

Avec passablement de changements dans son effectif et de nombreux absents, le FC Thoune reste sur un lourd revers face au néo-promu genevois (0-4). En trois matchs à domicile, le pensionnaire de la Stockhorn Arena n’a pris qu’un point, lors du match d’ouverture face à un Neuchâtel Xamax réduit à neuf. Au FC Sion de tenter de faire poursuivre cette série d’inefficacité à domicile et d’enchaîner une quatrième victoire d’affilée. Réponse dimanche, dès 16H sur la pelouse synthétique du FC Thoune !

Un groupe quasi complet pour Henchoz

C’est assez rare pour être souligné au FC Sion, il n’y que très peu de joueurs blessés. Le technicien fribourgeois pourra compter sur un groupe quasiment complet. Seuls Adao, Nsakala, Luan et Raphaël sont blessés. Ce qui ne représente que peu de joueurs par rapport aux sept joueurs à l’arrêt du côté du FC Thoune. La nouvelle recrue, Enzo Barrenechea, est annoncée incertaine par le site de la Swiss Football League. Le milieu offensif argentin arrivé pour plus de 3 millions ne devrait donc vraisemblablement pas effectuer ses débuts avec le maillot rouge et blanc.

Du mouvement au FC Sion !

Le mercato estival fermera ses portes lundi en Suisse comme dans de nombreux pays européens, y compris pour les transferts nationaux. Habitué à du mouvement dans le sens des arrivées, c’est du côté des départs qu’on a vu bouger le FC Sion. Martin Angha quitte définitivement le club rouge et blanc pour rejoindre le Fortuna Sittard en Eredivise (Pays-Bas). Arrivé en 2017 en Valais, le joueur de 25 ans n’aura jamais réellement convaincu et su s’imposer dans la durée. Avec une forte concurrence en défense, il était normal qu’un élément défensif fasse ses bagages.

L’autre mouvement notable, c’est le départ, en prêt jusqu’au terme de la saison, du Brésilien Adryan. Devenu indésirable depuis l’arrivée de Stéphane Henchoz, il rejoint la Turquie et le club de Kayserispor. Sous le maillot rouge et blanc, il aura disputé 40 matchs depuis 2017 inscrivant 14 buts.

Dans le sens des arrivées, on attendait celle de Kwang-Song Han, mais elle ne semble plus à l’ordre du jour. Pourtant présent dans les tribunes de Tourbillon lors de la victoire face au FC Zürich, le nord-coréen est très proche de la Juventus selon plusieurs médias italiens. Pour 5 millions, il rejoindra le club turinois avec lequel il évoluera dans l’équipe U23 avec l’objectif d’arriver rapidement dans les rangs de l’équipe première. Le FC Sion se retrouve toujours à la recherche du fameux buteur “à 15-20 buts par saison” qu’évoquait le Directeur Sportif Barthélémy Constantin durant la préparation estivale. Il reste donc jusqu’à lundi pour tenter de boucler un renfort offensif, s’il en juge l’utilité.

Présentation des autres rencontres à retrouver ici.

A lire aussi :

Super League #6 : Présentation des rencontres, Vers un championnat suisse à 12 équipes ?