SUPER LEAGUE – La Raiffeisen Super League débute, déjà, son deuxième tour. Juste avant une nouvelle pause internationale, la 10e journée nous offre quelques beaux duels. D’un derby romand à un choc entre St-Gallois et Bâlois, présentation des rencontres !

Voilà que le championnat suisse est vieux de neuf journées déjà et les premières constatations peuvent émerger. Le FC Bâle a parfaitement négocié son début de championnat et semble à nouveau compétitif dans la course au titre face à des Young Boys un peu en dessous par rapport à l’année dernière. Derrière les deux cadors, le FC Saint-Gall et le FC Sion ont fait un petit trou de 5 points avec la cinquième place. Mais, on l’a bien vu lors du premier tour, la Super League est un championnat de séries : on est vite en haut, mais aussi vite en bas. A l’autre bout du classement, de Neuchâtel, 8e, à Thoune, 10e, on devrait se disputer la survie dans l’élite du football suisse. Mais, tout peut changer très vite. Les constats d’aujourd’hui ne sont pas forcément ceux de demain. Juste avant la pause internationale, beaucoup de choses peuvent bouger.

LE MATCH DE LA JOURNEE : FC Saint-Gall – FC Bâle (dimanche, 16H)

C’est sans aucun doute l’affiche de cette 10e journée de Super League. Le FC Bâle, premier, peut mettre le FC Saint-Gall, troisième, à neuf longueurs en cas de victoire au Kybunpark dimanche. Cette saison, il semblerait qu’on retrouve le FC Bâle qui gagnait des titres. Avec un premier tour canon, les Rhénans comptabilisent 22 unités, grâce à 7 victoires, 1 nul face à Young Boys. Les hommes de Marcel Koller ont connu la défaite à une seule reprise, face au FC Saint-Gall lors de la deuxième journée. Vous l’aurez compris, le club rotundblau reste sur sept matchs sans défaites en Super League. Tenus en échec jeudi soir en Europa League (2-2 face au Trabzonspor), les Rhénans pourraient être entamés physiquement de ce déplacement en Turquie, qui survient après une semaine anglaise.

De son côté, le FC Saint-Gall a parfaitement bouclé un premier tour qui avait mal débuté. Avec une seule victoire lors des 5 premières rencontres, Peter Zeidler et ses hommes se sont bien repris en s’imposant quatre fois successivement lors des quatre dernières rencontres disputées en championnat. Lors de la semaine anglaise qui s’est conclue samedi soir, les Brodeurs ont réalisé un trois sur trois, ce qui lui permet aujourd’hui d’occuper une place sur le podium. Les deux clubs possèdent une série en cours de qualité, mais au minimum une prendra fin sur la pelouse saint-galloise dimanche. Une chose est sûre, on verra des buts. En effet, sur les cinq derniers affrontements, chaque match a vu, au minimum, deux buts.

Neuchâtel Xamax – Servette FC (samedi, 19H)

Neuchâtel Xamax vivra un troisième derby romand en seulement cinq journées. Les hommes de Joël Magnin doivent y prendre goût, même si tout n’a pas été parfait dans ces duels fratricides. Lors du dernier en date, face au FC Sion, les rouges et noirs se sont inclinés 1-3 après avoir totalement arrêté de jouer en deuxième mi-temps. Même chose face à Servette au Stade de Genève quelques semaines plus tôt. Après 45 premières minutes maîtrisées, concrétisées par un avantage de 0-2, les Neuchâtelois ont reculé et concédé le match nul (2-2). Mais, depuis ces deux derbys, Neuchâtel a enfin retrouvé le chemin de la victoire. Face à Lugano, dimanche dernier, Gaëtan Karlen a offert le premier succès de la saison. Enfin, après 9 journées !

Face à ces Neuchâtelois, les Grenats sont un peu dans une dynamique contraire, avec les premiers doutes depuis la remontée de cet été. Très bien partis lors des premières journées, Alain Geiger et ses hommes traversent des zones de turbulences et font du surplace. La dernière victoire remonte au 25 août. Un succès convaincant 0-4 sur la pelouse du FC Thoune. Depuis, c’est deux matchs nuls et deux défaites. Les Servettiens pourront compter sur le retour de leur capitaine Anthony Sauthier pour ce duel face à Neuchâtel. Mais attention, car, en cas de victoire, Neuchâtel reviendrait à la hauteur des Genevois. Ce n’était plus arrivé depuis la première journée.

FC Thoune – FC Lucerne (samedi, 19H)

Cela faisait 55 journées que le FC Thoune n’avait pas occupé la place peu envieuse de lanterne rouge. Depuis la victoire de Neuchâtel le week-end dernier, les Oberlandais sont derniers. Pourtant 4e après les 4 journées initiales suite à sa victoire 0-2 face à Lucerne, les hommes de Marc Schneider n’ont pas réussi à poursuivre sur la lancée. Au contraire, plombé par sa fébrilité à domicile, le club de l’Oberland ne s’est pas retrouvé à cette place par hasard. En effet, le public de la Stockhorn Arena attend toujours de voir son équipe gagner un match sur sa pelouse synthétique. Pour le moment, seulement deux points ont été pris. Seul Neuchâtel fait pire. En cas de premier succès à domicile, le FC Thoune reviendrait à hauteur des Lucernois, qui, eux, ont de la peine à l’extérieur, avec une seule victoire.

FC Zürich – Young Boys (dimanche, 16H)

Huit points séparent les deux formations avant ce duel. Zürich, 5e reçoit les Young Boys, 2e ! Sur les cinq derniers affrontements, les Bernois sont invaincus face aux hommes de Ludo Magnin (4 victoires, 1 nul). Engagés cette semaine en Europa League, les champions suisses en titre se sont imposés face au Rangers de Steven Gerrard. Une victoire dans le temps additionnel grâce à une réussite de Fassnacht. En championnat, lors du dernier match, Young Boys a réussi à dompter le FC Sion (3-2). Un succès qui a mis fin à une série de trois matchs sans victoires, ce qui est assez rare depuis deux saisons avec les Bernois.

Le FC Zürich, de son côté, alterne le bon et le moins bon, mais mène la danse des viennent-ensuite. Décrochés par les 4 premiers, les Zürichois sont à 5 points du FC Thoune, mais aussi à 5 points de la 4e place. Un potentiel résultat positif face au champion en titre pourrait donner de l’air et permettre de se rapprocher du podium.

FC Sion – FC Lugano (dimanche, 16H)

Présentation de la rencontre à retrouver ici !

A lire aussi :

FC SION : Ne pas laisser le doute d’installer, Valon Behrami au FC Sion, fin de l’aventure !

Rejoins-nous :

FacebookTwitterInstagramLinkedIn