SUPER LEAGUE – Le championnat suisse se fait déjà vieux de quatre journées. Une hiérarchie commence à se dessiner. Les équipes qu’on attendait sont là ! Le débrief de la 4e ronde, c’est parti !

La quatrième journée du championnat suisse a continué à délivrer des tendances. Les équipes qu’on attendait sont devant, et les équipes qui lutteront pour leur survie ferment la marche. Tour des rencontres de la semaine !

FC Bâle – Servette FC 3-1

Après un début de saison réussi, la troupe d’Alain Geiger se rendait au Parc Saint-Jacques avec l’ambition de préserver son invincibilité. En face, le FC Bâle restait sur une défaite européenne en semaine contre le LASK Linz, qu’ils affronteront lors du match retour mardi. Entre deux matchs de qualifications pour la Ligue des Champions, le match tombait à pic pour les Genevois. Malheureusement, ça ne s’est pas passé comme prévu pour les Grenats. Dès la 4e minute, Steve Rouiller propulsait le ballon dans son propre but. Mené très tôt dans le match, le néo-promu revient au score grâce à Sébastien Wüthrich (19e). Après l’égalisation, les Genevois auraient même pu prendre l’avantage, si Koné avait fait preuve d’un peu plus de réalisme seul face au but de Jonas Omlin. Le FC Bâle aurait même dû finir la partie à 10. Taulant Xhaka n’a pas été exclu après une “claque”! Juste avant la mi-temps, Kemal Ademi a donné l’avantage aux rhénans en reprenant de la tête un ballon renvoyé par le poteau suite à une frappe de Valentin Stocker. Et enfin, à la 81e minute, Kevin Bua a creusé l’écart pour les Bâlois. Une chose est sûre, on a assisté à un vrai match entre 2e et 3e, intense et passionnant !

FC St-Gall – Young Boys 2-3

Les Brodeurs recevaient le leader bernois samedi soir au Kybunpark. Et ils ont bien cru pouvoir tenir tête au champion en titre. Tout avait pourtant mal commencé avec l’ouverture du score de Jean-Pierre Nsamé, parfaitement servi par Ngamaleu (12e). Les Bernois allaient même prendre deux longueurs d’avance après un mouvement collectif exceptionnel conclu par Ulisses Garcia (31e). Juste avant le thé, Jordi Quintilla, d’un superbe coup-franc, a pu réduire l’écart à 1-2. Finalement, au retour des vestiaires, les hommes de Peter Zeidler sont revenus dans la partie sur pénalty. Cédric Itten le transforme de justesse, puisque Von Ballmoos touche la ballon. Après l’égalisation, les Saint-Gallois auraient même pu prendre l’avantage. Mais finalement, c’est Young Boys qui marque après une perte de balle de Stergiou. C’est Jean-Pierre Nsamé qui s’offre un doublé, le deuxième en deux journées.

FC Lucerne – FC Thoune 0-2

Les deux équipes avaient évoluées durant la semaine en Europa League. On ne s’attendait donc pas à un grand match. Et ça c’est confirmé. Les Lucernois, sûrement fatigués des deux dernières semaines intensives, ont laissé le jeu aux joueurs de l’Oberland Bernois. A la 33e minute, Nikki Havenaar signe son premier but en Super League à la réception d’un centre parfait de Matteo Tosetti. Ensuite, Lucerne s’offre quelques petites occasions, mais pas de quoi inquiéter Guillaume Faivre. Finalement, dans les tout derniers instants du match, c’est l’équipe de Marc Schneider qui double la mise grâce à Chris Kablan, entré douze minutes plus tôt. Avec ce premier succès, Thoune quitte les dernières places et décolle enfin !

FC Zürich – Neuchâtel Xamax 2-2

Neuchâtel Xamax espérait glaner son premier succès de la saison sur la pelouse de la lanterne rouge Zürich. Mais au final, avec un point de pris, les Neuchâtelois peuvent s’estimer contents. Juste avant la mi-temps, le FCZ prend l’avantage à la suite d’un cafouillage aux abords des 16 mètres neuchâtelois. Le ballon parvient dans les pieds de Marco Schönbächler, qui peut tromper Laurent Walthert. Les hommes de Joël Magnin reviennent à hauteur après un corner de Thibault Corbaz, parfaitement repris de volée par Marcis Oss (63e). Mais six minutes plus tard, Pietro di Nardo écope de son deuxième carton rouge de la saison après un tacle limite. En supériorité numérique, on se dit que le FC Zürich remportera le match. Mais Mahi va exploser la barre du but neuchâtelois sur un pénalty. Le scénario du match entre le FC Sion et le FC Zürich semble se répéter. Mais à la 77e, Ceesay met enfin le FCZ devant. Alors qu’on joue les dernières minutes, Gaëtan Karlen reprend en bicyclette un ballon mal renvoyé de la tête et permet à Neuchâtel d’éviter la dernière place. Un but exceptionnel pour l’ancien sédunois qui débloque son compteur personnel.

FC Lugano – FC Sion 0-1

Le FC Sion se devait de confirmer sa victoire acquise au mental une semaine plus tôt face à Zürich. Après un très bon premier quart d’heure, les Valaisans ont reculé sur le terrain et ont laissé des espaces aux Tessinois. Carlinhos aurait même dû ouvrir le score pour le FC Lugano, mais il échoue à quelques centimètres des buts de Kevin Fickentscher. En deuxième mi-temps, le sort s’acharne sur le FC Sion avec les blessures d’Ermir Lenjani et de Mattias Andersson, après Yassin Fortune en première mi-temps. Les trois changements ont déjà été effectués à la 55e minute. Et dans la chaleur étouffante, ce n’était pas rien. On a même craint le pire quand Kevin Fickentscher s’est retrouvé en sang après un contact avec Holender. Avec l’arcade ouverte, le portier valaisan a repris sa place et a continué de sauver les siens. Le FC Lugano a continué de presser pour faire la différence, multipliant les occasions de but. Mais ce sont finalement les Valaisans qui vont ouvrir le score. Itaitinga, entré à la place de Yassin Fortune, reprend victorieusement de la tête un corner d’Anto Grgic. Grâce à ce coup de tête, le FC Sion enchaîne une deuxième victoire de suite et grimpe sur le podium de Super League. Mais sans la manière, encore une fois.

La semaine prochaine, il sera question de Coupe de Suisse. La prochaine journée se déroulera le week-end du 24-25 août.