SUPER LEAGUE – Le week-end qui vient de s’achever a permis au trio de tête de se détacher légèrement avant la trêve internationale. Le FC Bâle a pris les rênes, pour la première fois depuis le 2 juin 2017. Le débrief de la 6e ronde, c’est parti !

Cette 6e journée a vu un changement de leader. Le FC Bâle a, en effet, profité du match nul d’YB à Lucerne pour prendre les commandes. Le FC Sion a poursuivi sa marche en avant, en enchaînant un 4e succès consécutif. Le derby romand n’a pas donné de vainqueur ! Tour des rencontres de la semaine.

Servette FC – Neuchâtel Xamax 2-2

Ce derby romand a été surprenant, tant les deux équipes n’ont pas montré le même visage que depuis le début de la saison. Le jeu attrayant de Servette ne s’est pas vu sur la pelouse compliquée du Stade de Genève. Les joueurs genevois ont eu de la peine à se trouver dans le jeu. Neuchâtel a lui semblé plus offensif que d’habitude, avec une envie de récupérer les ballons très haut sur le terrain avant de se projeter rapidement vers le but adverse. Les deux buts neuchâtelois sont un exemple du genre. Sur le premier, Gaëtan Karlen délivre un centre parfait pour Raphaël Nuzzolo qui peut fusiller Jérémy Frick, qui concède son premier but de la saison à domicile (19e). Sur le deuxième, on inverse les rôles. Raphaël Nuzzolo récupère le ballon dans son camp après un bon pressing, il sert dans la profondeur Gaëtan Karlen, qui s’en va inscrire le 0-2 juste avant la mi-temps (45e).

Au retour des vestiaires, les Neuchâtelois ont eu des occasions pour enfoncer le clou. Mais au fil des minutes, les hommes de Joël Magnin se sont mis à reculer. Les Grenats, toujours méconnaissables, ont dû revenir au score sur deux corners. Le premier conclut victorieusement d’une tête rageuse par Sasso (65e). L’égalisation est venue d’un contre-son-camp d’Igor Djuric (77e). Pour son troisième match à l’extérieur, Neuchâtel a concédé son troisième match nul sur le score de 2-2 ! C’est la deuxième fois que les Neuchâtelois mènent 0-2, avant de se faire remonter en deuxième mi-temps. Le club de La Maladière ne décolle toujours pas puisqu’il n’a toujours pas connu le succès cette saison. Côté genevois, ils restent invaincus au Stade de Genève et occupent toujours la 4e place de Super League.

FC Lucerne – BSC Young Boys 2-2

On attendait avec impatience de voir la réaction des Bernois après l’élimination en barrages de la Ligue des Champions par l’Etoile Rouge de Belgrade. Force est de constater que le champion suisse n’a toujours pas digéré cette contre-performance. Sur la pelouse de Lucerne, les hommes de Gerardo Seoane se sont faits freiner dans leur élan. A la 22e, c’est Ibrahima Ndiaye, déjà buteur face à Sion, qui converti la domination lucernoise. Il profite d’un oubli de Lustenberger, pas forcément à son avantage depuis le début de la saison. Dès l’ouverture du score, les Lucernois ont laissé les champions suisse s’offrir quelques occasions. Jean-Pierre Nsamé remet les deux équipes à égalité sur pénalty (38e) en signant son 6e but de la saison. Juste avant la pause, Roger Assalé donne l’avantage aux Bernois sur une action en solitaire (44e).

On se dit alors que les Bernois ont fait le plus dur, d’autant plus que son adversaire restait sur une série compliquée de trois défaites. Au retour des vestiaires, YB met la pression mais offre quelques contres aux Lucernois. Il faut un grand Von Balmoos, auteur de parades exceptionnelles. Mais, à la 60e, le portier suisse doit capituler sur un corner parfaitement repris par Lucas Alves. Dans les arrêts de jeu, Christian Schwegler est l’auteur d’une faute sur Assalé à quelques centimètres des 16 mètres. Le Lucernois doit quitter ses partenaires. Sur le coup-franc, la frappe de Gaudino passe quelques centimètres à côté des buts de Marius Müller. Le score en reste donc à 2-2. Lucerne stoppe sa spirale négative et YB perd son fauteuil de leader pour la première fois depuis la 3e journée.

FC Bâle – FC Lugano 2-1

Le FC Lugano devra encore attendre avant de fêter un succès contre le FC Bâle. Pour la 24e fois consécutivement, les Tessinois n’ont pas pu décrocher les trois points. Face à la meilleure attaque de suite, emmenée par un Kemal Ademi intenable, la tâche était compliquée. Dominateurs durant les 60 premières minutes, les Rhénans ont multiplié les chances de buts. Mais la première réussite arrive à la 27e minute des pieds d’Ademi. L’ancien joueur de Neuchâtel Xamax est parfaitement servi par Bua. En fin de première mi-temps, la troupe de Celestini sort enfin le bout de son nez, avec une frappe d’Aratore sur le poteau et une frappe totalement ratée d’Holender face à Omlin.

Au retour du thé, les Rhénans font le break après seulement trois minutes. Fabian Frei veut servir Raoul Petretta dans la profondeur, mais le ballon est dévié par Numa Lavanchy et arrive dans les pieds de Kemal Ademi. Le numéro 99 bâlois n’a plus qu’à crucifier Baumann. Le portier luganais a livré une belle prestation, frustrant même Valentin Stocker qui a buté sur lui pendant toute la partie. A la 87e, sur une ouverture d’Holender, Dalmonte profite d’un contre favorable pour réduire l’écart. Après ce 4e revers consécutif, les hommes de Celestini se retrouvent 9e à égalité de points avec Neuchâtel Xamax. Marcel Koller peut, lui, avoir le sourire en enchaînant un 4e succès pour se retrouver en tête de la Super League.

FC Thoune – FC Sion 0-1

Compte-rendu de la rencontre à retrouver ici.

A lire aussi :

Seydou Doumbia débarque au FC Sion !