SUPER LEAGUE – Place, déjà, à la 4e journée du championnat suisse ce week-end. Duels entre clubs européens, choc de haut de tableau mais aussi duel de mal classés, présentation des rencontres !

La semaine dernière, YB a pris les rênes du championnat suisse pour la première fois de la saison en battant le FC Lugano dans le choc au sommet. Les clubs romands ont, enfin, gagné un match grâce aux succès du FC Sion et de Servette. La 4e journée de Super League offre quelques belles affiches. Voici le tour des rencontres de cette 4e ronde !

Le match de la journée : FC Bâle – Servette FC (Samedi, 19H)

C’est sans aucun doute l’affiche la plus alléchante de cette 4e journée de Super League. Le FC Bâle, 2e, reçoit des Genevois 3e. Servette compte d’ailleurs toujours parmi les équipes invaincues (2 nuls, 1 victoire) depuis la reprise, avec Young Boys. Et la victoire de la semaine dernière face à Lucerne (1-0) pourrait bien avoir définitivement libéré les joueurs grenats, déjà sans trop de complexes, qui nous offrent du très beau jeu. Défensivement, on ne fait pas mieux que le Servette FC en Suisse. Avec un seul but encaissé, dès le premier match face à Young Boys, les Genevois restent sur deux blanchissages. Les prestations exceptionnelles de Steve Rouiller et de Jérémy Frick n’y sont pas pour rien.

De son côté, le FC Bâle sort d’une semaine européenne compliquée, avec une défaite à domicile face au LASK Linz (1-2). Le match retour de mardi, en Autriche, pourrait déjà trotter dans les têtes bâloises. En championnat, les hommes de Marcel Koller ont 2 succès et une défaite à leur actif. Ils présentent la meilleure attaque du championnat, orpheline désormais d’Albian Ajeti, parti cette semaine pour West Ham. Annoncée hier, la blessure de Ricky Van Wolfswinkel ne va pas arranger les choses. Désormais, le secteur offensif est porté par les anciens attaquants de Neuchâtel Xamax, Pululu et Ademi. Mercredi, en Ligue des Champions, l’attaque ne s’est pas montrée à son avantage avec un Van Wolfswinkel brouillon et un Pululu transparent. Mais la défense aussi a sombré, avec une passivité déconcertante. Bref, pour Servette, il n’y a pas meilleur moment pour affronter le FC Bâle. Aux Genevois d’en saisir la chance !

FC Saint-Gall – BSC Young Boys (Samedi, 19H)

Le champion en titre a pris sa place de leader pour la première fois de la saison au soir de la 3e journée. Toujours invaincus depuis la reprise, les Bernois se déplacent à St-Gall avec l’ambition d’accrocher 3 nouveaux points pour rester dans le fauteuil de leader. La semaine dernière, les joueurs de la capitale se sont imposés face au FC Lugano grâce à un doublé de Jean-Pierre Nsamé. Côté FC St-Gall, les nombreux changements survenus au mercato ont sans doute eu un effet sur le début de saison mitigé. Après une défaite dans les derniers instants face au FC Lucerne à domicile (0-2) lors du match inaugural, les hommes de Zeidler sont parvenus à relever la tête en allant battre le FC Bâle au Parc Saint-Jacques (1-2), mais ont été accrochés par Neuchâtel à La Maladière (1-1).

Le club saint-gallois est le dernier à avoir fait chuter Young Boys en championnat. Le 22 mai dernier, au Kybunpark, les Brodeurs s’étaient imposés 4 à 1, grâce à des réussites de Nuhu, Barnetta, Sierro et Ashimeru. Des 4 buteurs, il n’en reste plus qu’un au sein du contingent: Musah Nuhu. Vincent Sierro a rejoint Young Boys, Ahimeru a retrouvé son club du RB Salzburg après un prêt d’une saison en Suisse et enfin Tranquillo Barnetta a pris sa retraite. Il faudra donc trouver de nouveaux buteurs pour espérer faire plier le leader de Super League.

FC Zürich – Neuchâtel Xamax (Dimanche, 16H)

Nouveau duel de mal classés pour le FC Zürich, qui n’a toujours pas réussi à décoller et qui reste bloqué à une unité. Face aux hommes de Ludovic Magnin, ceux d’un autre Magnin, Joël. Le seul représentant de la plus grande ville de Suisse s’est incliné au Stade de Tourbillon la semaine dernière (3-1). Alors qu’ils étaient en supériorité numérique, les bleus et blancs se sont fait surprendre par Pajtim Kasami. Le FC Zürich possède en lui à la fois la pire attaque (1 but) et la pire défense (7 buts) du championnat helvétique.

Neuchâtel Xamax possède un petit point d’avance sur son adversaire du week-end mais est toujours à la recherche d’une première victoire. Seulement battus par Young Boys (0-1), les Neuchâtelois se montrent plutôt solides défensivement, mais ils manquent encore de liant en phase offensive. Taulant Seferi se montre intéressant, mais il faudra lui laisser du temps pour prendre le rythme de la Super League. Raphaël Nuzzolo, lui, s’est déjà fait l’auteur de 3 buts cette saison. C’est simple, il a inscrit le 100% des réalisations du club. Xamax pourra compter sur son buteur face au FC Zürich, et il en aura bien besoin pour prendre ses distances avec la place de lanterne rouge.

FC Lucerne – FC Thoune (Dimanche, 16H)

C’est un duel entre clubs européens qui verra le jour dimanche à la Swissporarena. Tous deux engagés cette semaine dans les matchs de qualifications pour l’Europa League, ils se sont inclinés face au Spartak Moscou et à l’Espanyol Barcelone. Si l’espoir est encore de mise pour le FC Thoune, battu 2-3 par les Russes, le FC Lucerne semble avoir tiré un trait sur une aventure européenne, en s’inclinant lourdement 0-3 chez lui face aux Espagnols. Dans le jeu, le FC Thoune est le club qui s’est le plus illustré, offrant une belle deuxième période aux spectateurs de la Stockhorn Arena. Menés 2-0 à la mi-temps, les Bernois sont revenus à 2-2, avant de se faire surprendre.

En championnat, le club qui évoluera à domicile a tout connu (1 victoire, 1 nul, 1 défaite), mais reste sur un revers face au Servette FC la semaine dernière (1-0). Avec Marius Müller, les Lucernois possèdent un très bon gardien, qui n’a encaissé qu’un seul but en championnat. Leurs adversaires du week-end sont, eux, toujours à la recherche d’un premier succès cette saison. Après deux matchs nuls, les hommes de Marc Schneider se sont inclinés face au FC Bâle (2-3). Les joueurs seront sûrement fatigués, mais surtout les Lucernois qui viennent de disputer 5 matchs en deux semaines. Le match entre européens pourrait ne pas être au niveau attendu.

FC Lugano – FC Sion (Dimanche, 16H)

Présentation de la rencontre à retrouver ici.