FC SION – La nouvelle déconvenue du week-end dernier, à domicile, face à Lugano confirme un constat vieux de quelques saisons déjà : à Tourbillon, le club valaisan galère. Le stade sédunois n’a plus rien d’imprenable !

Photo : FC Sion

Oui, le FC Sion fait son meilleur début de championnat depuis la saison 2012/2013, et les supporters valaisans peuvent s’en réjouir. Mais il y a une chose qui ne change pas, c’est le manque de spectacle et de résultats lors des matchs à domicile. Jadis, Tourbillon était imprenable, et constituait un enfer pour l’équipe qui y mettait les pieds. Désormais, le club adverse a plus de chances de repartir avec des points que bredouille. La saison dernière, les Valaisans ont pris 22 unités à domicile sur un total de 54 points prenables. Seul Neuchâtel Xamax et Grasshopper ont fait pire. Sur les 41 dernières rencontres devant son public en championnat, Sion n’a remporté que 12 matchs et s’est incliné à 17 reprises. Insuffisant pour des supporters qui méritent bien mieux !

2015/2016 : Derniers “éclats”

Il faut remonter à la saison 2015/2016 pour voir le FC Sion prendre plus de 30 points à Tourbillon. Forts de 11 victoires sur la pelouse sédunoise, les Valaisans avaient pu se hisser jusqu’à la 5e place du classement au terme de l’exercice. À domicile, le club sédunois était le troisième plus performant du pays. Une époque qui semble bien loin désormais, quand on voit les tristes performances proposées au fidèle public. Ce championnat 2015/2016 reste aussi le dernier où Sion a eu plus de 50% de victoires à domicile.

Depuis 2017, Sion n’y est plus

Amateur de statistiques, je me suis amusé à prendre en compte le pourcentage de points pris à domicile sur le total de points de chaque équipe qui évolue dans l’élite en continu depuis la saison 2017/2018 à aujourd’hui. Le constat est effroyable. Sur les huit équipes dans ce cas (Young Boys, Bâle, Lugano, Thoune, Lucerne, Saint-Gall, Zürich et Sion), le FC Sion est la seule équipe à prendre plus de 50% de ses points loin de chez lui (53%). Avec seulement 47% de ses unités prises à domicile, Sion est très loin de Zürich qui prend 60% de ses points au Letzigrund. Oui, la problématique du club rouge et blanc est bien réelle dans son stade. C’est simple, les prestations n’y sont plus du tout abouties et chaque victoire ressemble à une performance !

Malgré tout, un public toujours là !

Cette saison semble partir sur les mêmes bases, avec déjà trois revers concédés à Tourbillon en cinq matchs. Depuis la reprise, Sion a pris dix points à l’extérieur, et seulement six chez lui. Si elle souhaite s’établir dans la première partie de tableau, l’équipe de Stéphane Henchoz va devoir faire renaître cet esprit si particulier qui régnait autrefois au Stade de Tourbillon. Le public, lui, fait déjà sa part du travail, avec des groupes de supporters toujours présents, qui proposent des tifos absolument exceptionnels.

L’équipe doit désormais faire vibrer les fidèles qui se massent encore dans les travées du Stade. Mais pour combien de temps encore ? Car oui, on ne va pas se mentir, ça arrive parfois qu’on s’embête en regardant le FC Sion évoluer à domicile. On regarde la montre, on souffre avec cette équipe qui semble apathique avec les jambes coupées, comme si le stress que devrait ressentir l’adversaire était chez les Valaisans.

Le prochain match à domicile est importantissime aux yeux du public valaisan. En effet, c’est le derby face au Servette FC qui est au programme pour le samedi 26 octobre. Nul doute qu’une nouvelle défaite avec un visage décevant pourrait faire grincer encore plus les dents des fidèles.

A lire aussi :

Le HC Sierre va devoir se relever !, Ce FC Sion n’arrive plus à gagner !

Rejoins-nous :

FacebookTwitterInstagramLinkedIn