FC SION – Après la deuxième trêve internationale, le FC Sion retrouve le championnat avec l’ambition de renouer avec la victoire. Avec trois défaites dans les jambes, le club valaisan se déplace amoindri et avec beaucoup d’incertitudes. Présentation de la rencontre !

Avec 16 points, le FC Sion a passé la trêve à la 4e place de Super League. Un classement qui fait oublier ses trois dernières sorties qui ont été très décevantes dans le contenu et les résultats. Battus consécutivement par Saint-Gall, Young Boys et Lugano, les Valaisans ont plombé un début de saison quasi parfait qui poussait à s’enthousiasmer pour cette équipe. Malheureusement, la pause internationale a semblé bien longue avec cette série négative. En déplacement à la Swissporarena pour affronter son poursuivant, le FC Sion cherchera à relancer la machine, à une semaine d’un derby particulièrement attendu face à Servette au Stade de Tourbillon.

De nombreuses interrogations

Le FC Sion aborde le match de cet après-midi avec beaucoup de questionnements. Tout d’abord, des interrogations sur son jeu, qui est à la peine depuis trois matchs désormais. Pour espérer revenir avec la totalité des points, les hommes de Stéphane Henchoz vont devoir hausser leur niveau de jeu et retrouver la jouerie du début de saison. Face à Lugano, un manque de profondeur flagrant avait condamné quasiment toutes les offensives valaisannes.

L’autre grande interrogation, c’est bien évidemment les nombreuses absences attendues dans les rangs rouges et blancs. Déjà absent il y a deux semaines, Xavier Kouassi manquera à nouveau au rendez-vous. S’ajoute à son indisponibilité celle de Jared Khasa, blessé et celles de Bastien Toma et Christian Zock. Le duo du milieu de terrain est suspendu pour cette rencontre. Alexandre Song devrait être aligné, mais avec qui ? La question est toujours en suspend, la réponse tombera seulement vers les 15H. Birama Ndoye pourrait faire un pas en avant, mais cela perturberait deux lignes, puisqu’une charnière centrale serait à reformer. Mattias Andersson, de retour aux affaires à jouer avec les M21 la semaine dernière, pourrait faire son apparition dans le onze de base.

L’incertitude Kevin Fickentscher

Hormis les quatre joueurs cités plus haut, le doute plane autour de la présence ou non du gardien numéro 1 du FC Sion. En effet, Kevin Fickentscher a été touché mardi à l’entraînement. Depuis, il ne s’est plus entraîné avec le groupe. Son absence pourrait pousser Anton Mitryushkin dans les cages valaisannes. Le portier russe disputerait son deuxième match de la saison, après celui de la première journée, où il s’était distingué de mauvaise manière. Le gardien numéro 3, Timothy Fayulu, est lui aussi blessé. Ainsi, Damien Buchard devrait être sur le banc de touche au coup d’envoi de la rencontre.

Épargnés par les blessures et les absences, Stéphane Henchoz et ses hommes devront faire avec pour la première fois de la saison. La profondeur de l’effectif valaisan doit désormais montrer de quoi il est capable. Nul doute que le travail effectué cette semaine sous les ordres de Stéphane Henchoz a été de qualité, reste à le reproduire le jour J.

Lucerne, un adversaire qui convient bien

Avec ce déplacement à Lucerne, il n’y pas mieux pour relancer le club valaisan. En effet, le club de Suisse centrale réussit plutôt bien aux joueurs rouges et blancs. Sur les 5 derniers affrontements, le FC Sion est invaincu. Il en a remporté 4 pour 1 match nul. La dernière victoire en date remonte au 25 août, lors de la 5e journée. La troupe de Stéphane Henchoz, alors en pleine série positive, s’était imposée 2 buts à 1 grâce à Anto Grgic sur pénalty et à Bastien Toma. Devant 9’300 personnes, les Valaisans avaient offert une belle prestation au public valaisan. Désormais dans une série négative, Stéphane Henchoz et le FC Sion devront relever la tête au risque d’être attendu au tournant la semaine prochaine face à Servette. Une nouvelle défaite pourrait fragiliser le poste du technicien fribourgeois.

A lire aussi :

Tourbillon, forteresse prenable !, Désormais, la Suisse est face à son destin

Rejoins-nous sur :

FacebookTwitter InstagramLinkedIn