FC SION – Valon Behrami, 34 ans, a demandé à quitter le club valaisan. Il doit rencontrer le président Christian Constantin aujourd’hui pour régler les détails. Seulement 3 mois après son arrivée, il claquera la porte du FC Sion.

Photo : FC Sion

C’était dans l’air depuis hier soir, et c’est désormais confirmé par le principal intéressé au micro de RSI : Valon Behrami a demandé à quitter le club de Tourbillon. On ignore pour l’heure les motivations de son départ. Selon certaines sources, le joueur en avait “déjà marre” après la rencontre face au FC Bâle. On attendra tout de même la version officielle pour plus de précisions.

Désormais, Valon Behrami attendra janvier afin de trouver une nouvelle opportunité à l’étranger ou alors il pourrait prendre sa retraite. Peu présent durant le premier tour suite à une blessure, il n’aura pas marqué l’histoire du club valaisan, c’est une certitude. Retour sur cette courte aventure !

2 juillet 2019 : Une arrivée en star

Arrivé telle une star à la Porte d’Octodure en provenance d’Udinese, l’ex-international était attendu comme le gros coup de l’été en Suisse. Ce 2 juillet, le FC Sion avait d’ailleurs annoncé trois arrivées, avec celles de Facchinetti et d’Andersson. Le joueur de 34 ans devait être l’homme capable de changer le FC Sion, les attentes étaient énormes sur un tel joueur. Le rôle de capitaine lui aurait même été proposé. Celui qui a porté le numéro 11 valaisan pendant 300 minutes s’était engagé jusqu’à la fin de la saison 2020-2021. La communication du club était aux anges, tout comme les médias d’ailleurs.

19 juillet 2019 : Une grande première à Tourbillon

Ce soir de juillet, le FC Sion lançait sa saison avec sa recrue vedette alignée d’entrée. S’il est exceptionnel de voir un tel joueur sous les couleurs valaisannes, sa prestation en a déçu plus d’un. Certes, il revenait de blessure et n’était pas à 100%. Il passe l’entier du match sur le terrain, avec une défaite 1-4 face au FC Bâle. Une triste première soirée pour lui.

3 août 2019 : Une blessure face au FC Zürich

Aligné à nouveau d’entrée pour la troisième fois en autant de rencontres, Valon Behrami doit céder sa place à Anto Grgic à la mi-temps. Un changement qui portera finalement ses fruits, puisque le FC Sion s’est offert son premier succès de la saison. Le numéro 11 valaisan est touché à la jambe et ne reverra plus les terrains jusqu’au match de Coupe de Suisse face au FC Aarau, le 15 septembre dernier.

25 septembre 2019 : Une sortie sous les sifflets

Mercredi dernier, l’ex-joueur de la Nati est préféré à Christian Zock pour occuper la place devant la défense. Sa non-présence sur les pelouses synthétiques pousse Stéphane Henchoz à l’aligner afin de laisser souffler le Camerounais. Auteur, à nouveau, d’un match décevant, il est remplacé par Roberts Uldrikis à la 75e minute. Cette sortie de terrain est accompagnée par les sifflets des tribunes de Tourbillon. Cruel pour un tel joueur, arrivé au rang de star quelques mois plus tôt. Ce match face au FC Saint-Gall renoue le FC Sion avec la défaite.

1er octobre 2019 : “On devrait bientôt voir le vrai Behrami”

Dans une interview accordée au Matin, le président Christian Constantin est invité à faire un bilan intermédiaire après le premier tour. Le boss de Tourbillon se montrait conciliant avec Valon Behrami. Il ajoute également que le joueur devrait revenir au top de sa forme dans la deuxième partie de l’automne. Et bien Tourbillon n’aura pas le temps de le voir et restera sur ses sifflets d’il y a une semaine.

Le mercato estival remis en question

Le mercato estival valaisan était alléchant sur le papier, avec des manques comblés et un leader trouvé au milieu du terrain, en la personne de Valon Behrami. Avec son départ ce matin, c’est déjà la deuxième recrue estivale à s’en aller, après Konan Oussou. Le onze valaisan de base ne concerne que 11 joueurs déjà présents la saison dernière. Aucun renfort n’a réussi à prendre la place. On peut surtout se poser des questions sur Mattias Andersson, sur qui on misait beaucoup. D’alléchant à décevant, le mercato estival est en train de prendre une autre tournure.

A lire aussi :

Le FC Sion doit relancer sa marche en avant, Ce soir, Tourbillon ne demande qu’à s’enflammer

Rejoins-nous :

FacebookTwitterInstagramLinkedIn